Homelocation.chHomelocation.ch
Blog

Logement

Vacances logements

Astuces pour partir en vacance en sécurité

la sécurité totale n'est malheureusement pas garantie. Cependant, en prenant ces mesures, vous compliquez la vie des cambrioleurs. Partez en vacances l'esprit tranquille, et revenez sans aucune mauvaise surprise à votre retour.

December 22, 2023
Au fil des jours, une routine familière s'établit : quitter la chaleur du foyer pour rejoindre le bureau, prendre une pause déjeuner à l'extérieur, puis retourner à la maison en fin de journée. En réalité, nous consacrons près de 90% de notre existence à des espaces clos, principalement nos propres habitations. Cependant, la réalité de la qualité de l'air à l'intérieur est souvent alarmante, avec des niveaux de pollution cinq à dix fois supérieurs à ceux de l'air extérieur, un constat qui donne à réfléchir. Trois sources principales contribuent à cette pollution. Tout d'abord, une isolation excessive des bâtiments, motivée par des impératifs d'économie d'énergie, crée une étanchéité qui entrave le renouvellement de l'air. Ce manque de ventilation concentre les polluants, l'humidité et les moisissures à l'intérieur. Ensuite, les comportements des occupants, usant abondamment de bougies parfumées, d'encens et de produits ménagers chimiques, contribuent à la détérioration de la qualité de l'air. Enfin, le choix de matériaux de construction modernes, tels que le ciment et les matériaux synthétiques, remplace les matériaux traditionnels comme le bois et la pierre naturelle, impactant ainsi la qualité de l'air intérieur. Aujourd'hui, dans les bâtiments, une multitude de matériaux différents s'accumulent, nécessitant une réflexion approfondie sur leur impact sur la santé. Ces composés organiques volatils, invisibles et insidieux, contribuent chaque année à la mort prématurée de milliers de personnes, engendrant des problèmes allant de simples maux de tête à des troubles respiratoires graves. Bien que les effets néfastes soient connus, l'inaction persiste en raison de l'absence de normes ou de réglementations en Suisse. Lors d'une récente table ronde à la Haute école du paysage, d'ingénierie et d'architecture de Genève (HEPIA), des experts ont souligné cette lacune, plaidant pour une sensibilisation accrue et la création de labels ou de formations. Olivier Krumm, architecte, souligne l'importance de faire avancer la qualité de l'air dans la société et encourage l'adoption proactive de pratiques novatrices. Malgré l'absence actuelle de réglementation contraignante, l'HEPIA a introduit une nouvelle formation continue axée sur l'habitat sain, démontrant un pas en avant vers la résolution de ce problème. L'État genevois s'implique également avec l'initiative THQMAT, encourageant les professionnels de l'immobilier à adopter des matériaux sains via une charte volontaire. Guides, subventions et soutien téléphonique gratuit d'experts sont mis à disposition pour créer des habitats moins pollués et plus sains. Pour ceux qui cherchent des alternatives de rénovation respectueuses de la qualité de l'air, des matériaux tels que la chaux, le chanvre, le lin, la fibre de bois et la laine de verre sont privilégiés. Le bois, en tant que matériau de construction traditionnel, et des alternatives émergentes comme la terre crue sont également recommandés. Pour les finitions, l'argile, les peintures sans solvants, et le liège pour les revêtements de sol offrent des choix plus sains pour les habitants.

Qualité de l’air dans les logements

Au fil des jours, une routine familière s'établit : quitter la chaleur du foyer pour rejoindre le bureau, prendre une pause déjeuner à l'extérieur, puis retourner à la maison en fin de journée. En réalité, nous consacrons près de 90% de notre existence à des espaces clos, principalement nos propres habitations. Cependant, la réalité de la qualité de l'air à l'intérieur est souvent alarmante, avec des niveaux de pollution cinq à dix fois supérieurs à ceux de l'air extérieur, un constat qui donne à réfléchir. Trois sources principales contribuent à cette pollution. Tout d'abord, une isolation excessive des bâtiments, motivée par des impératifs d'économie d'énergie, crée une étanchéité qui entrave le renouvellement de l'air. Ce manque de ventilation concentre les polluants, l'humidité et les moisissures à l'intérieur. Ensuite, les comportements des occupants, usant abondamment de bougies parfumées, d'encens et de produits ménagers chimiques, contribuent à la détérioration de la qualité de l'air. Enfin, le choix de matériaux de construction modernes, tels que le ciment et les matériaux synthétiques, remplace les matériaux traditionnels comme le bois et la pierre naturelle, impactant ainsi la qualité de l'air intérieur. Aujourd'hui, dans les bâtiments, une multitude de matériaux différents s'accumulent, nécessitant une réflexion approfondie sur leur impact sur la santé. Ces composés organiques volatils, invisibles et insidieux, contribuent chaque année à la mort prématurée de milliers de personnes, engendrant des problèmes allant de simples maux de tête à des troubles respiratoires graves. Bien que les effets néfastes soient connus, l'inaction persiste en raison de l'absence de normes ou de réglementations en Suisse. Lors d'une récente table ronde à la Haute école du paysage, d'ingénierie et d'architecture de Genève (HEPIA), des experts ont souligné cette lacune, plaidant pour une sensibilisation accrue et la création de labels ou de formations. Olivier Krumm, architecte, souligne l'importance de faire avancer la qualité de l'air dans la société et encourage l'adoption proactive de pratiques novatrices. Malgré l'absence actuelle de réglementation contraignante, l'HEPIA a introduit une nouvelle formation continue axée sur l'habitat sain, démontrant un pas en avant vers la résolution de ce problème. L'État genevois s'implique également avec l'initiative THQMAT, encourageant les professionnels de l'immobilier à adopter des matériaux sains via une charte volontaire. Guides, subventions et soutien téléphonique gratuit d'experts sont mis à disposition pour créer des habitats moins pollués et plus sains. Pour ceux qui cherchent des alternatives de rénovation respectueuses de la qualité de l'air, des matériaux tels que la chaux, le chanvre, le lin, la fibre de bois et la laine de verre sont privilégiés. Le bois, en tant que matériau de construction traditionnel, et des alternatives émergentes comme la terre crue sont également recommandés. Pour les finitions, l'argile, les peintures sans solvants, et le liège pour les revêtements de sol offrent des choix plus sains pour les habitants.

November 14, 2023
Surélévation - Immobilier - Logement - Genève - HomeLocation

Surélévations immobilières, les défis et opportunités pour une ville en croissance

Sur le papier, une solution prometteuse pour pallier la pénurie de logements et encourager la rénovation urbaine. Cependant, dans la réalité, cette surélévation est actuellement l'objet de controverses. Lorsque l'on évoque la surélévation, les inquiétudes sont nombreuses : bruit, poussière, nuisances, et une série de problèmes techniques complexes préoccupent les résidents.

October 24, 2023

Les punaises de lit, un fléau à ne pas sous-estimer

Les punaises de lit sont de minuscules parasites qui peuvent causer de grands problèmes. En Suisse, ces insectes sont visibles à l'œil nu, ayant la taille d'un pépin de pomme, et sont généralement bruns. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, elles ne sautent pas ni ne volent. Ces insectes nocturnes se nourrissent de sang humain et peuvent survivre plusieurs mois sans se nourrir. Leur capacité à se reproduire rapidement les rend redoutables, ce qui souligne l'importance d'une intervention rapide en cas d'infestation pour éviter qu'elle ne s'étende. Signes révélateurs de l'infestation Chez vous, soyez attentif aux signes de leur présence. Vous pourriez remarquer des concentrations de petites déjections, qui ressemblent à de petits points noirs, sur des matelas, des lattes de lit, des fentes de sommier, du bois de lit, des plinthes et même dans les coins des murs. Les punaises de lit ont tendance à se cacher dans des endroits sombres, étroits et inaccessibles, principalement dans la chambre à coucher, car elles fuient la lumière. Sur votre peau, vous pourriez ressentir des démangeaisons causées par les piqûres de punaises de lit, qui ressemblent à des piqûres de moustiques. Ces piqûres se produisent généralement la nuit, lorsque les punaises de lit sont actives. Elles peuvent apparaître par groupes de 3 ou 4 sur votre peau, parfois en ligne, et sont généralement situées sur les parties découvertes du corps, telles que le visage, les mains, les bras et les jambes. Bien que les punaises de lit ne transmettent pas de maladies, elles peuvent provoquer des démangeaisons intenses et, dans certains cas, des réactions allergiques, comme de l'urticaire. Prévention : comment éviter ces nuisibles ? Les punaises de lit ont des préférences en matière de température. Voici quelques mesures à prendre pour les éviter chez vous et lors de vos déplacements : Chez vous : Évitez d'encombrer les espaces pour réduire les cachettes potentielles. Lavez les vêtements d'occasion à plus de 60°C après les avoir achetés, ou placez-les au sèche-linge pendant au moins 30 minutes, voire congeler pendant 72 heures. Nettoyez soigneusement les meubles récupérés dans la rue ou achetés en brocante avec un appareil à chaleur spécialisé disponible en location. À l'hôtel : Ne posez pas vos bagages sur le sol ou le lit, mais utilisez un support à bagages inspecté au préalable. Examinez soigneusement le lit, y compris le matelas, les fermetures à glissière, les coutures et le rembourrage. Au retour d'un voyage : Vérifiez que vos bagages ne contiennent pas de punaises de lit. Sortez les vêtements et examinez vos effets personnels. Lavez les vêtements à l'eau chaude (si possible à 60°C), même s'ils n'ont pas été portés. Passez l'aspirateur dans vos valises et jetez immédiatement le sac de l'aspirateur dans un sac plastique bien fermé. Élimination : comment s'en débarrasser ? Plus l'infestation est grave, plus les punaises de lit se déplacent vers d'autres pièces et résidences. Elles peuvent se faufiler dans des endroits inattendus, y compris dans les maisons et hôtels impeccables. La mobilité et les lieux avec une forte concentration de personnes immobiles favorisent la propagation des punaises de lit. La lutte mécanique est la première étape indispensable pour éliminer ces parasites. Elle implique plusieurs mesures : Commencez par les zones les plus exposées, comme le lit et son environnement immédiat. Lavez le linge de lit et les vêtements à plus de 60°C pour éliminer les adultes, les jeunes et les œufs. Séchez au sèche-linge à haute température pendant au moins 30 minutes. Utilisez un appareil à vapeur sèche à haute température pour éliminer les punaises de lit dans les recoins et les tissus d'ameublement. Congelez le linge ou de petits objets à -20°C pendant au moins 72 heures. Aspirez les œufs, les jeunes et les adultes, en veillant à jeter immédiatement le sac de l'aspirateur dans un sac plastique bien fermé. Nettoyez le conduit de l'aspirateur à l'eau savonneuse ou avec un produit de nettoyage domestique. Brossez à sec ou avec un nettoyant de surface certains recoins ou tissus pour éliminer les œufs ou les jeunes insectes difficiles à repérer. La suppression des meubles infestés doit être réfléchie pour éviter de contaminer d'autres sites. Ne vendez pas ou ne déposez pas les matelas ou les meubles contaminés dans la rue. Assurez-vous qu'ils sont éliminés de manière appropriée. La lutte chimique avec des insecticides doit être réservée aux professionnels en cas de persistance de l'infestation. Les punaises de lit ont développé des résistances à la plupart des insecticides en vente libre, et certains de ces produits peuvent présenter des risques pour l'environnement et la santé humaine. En cas de besoin, faites appel à des entreprises spécialisées dans la détection et le traitement des punaises de lit, en vérifiant qu'elles sont certifiées et utilisent des méthodes sûres. Restez vigilant pendant un à deux mois après le traitement pour vous assurer que toutes les punaises de lit ont été éliminées. Prévoyez des visites de contrôle si nécessaire pour garantir un environnement sans punaises de lit. User peux tu me générer des mots clés pour référencement de cet article ChatGPT Bien sûr, voici une liste de mots clés pour le référencement de cet article sur les punaises de lit en Suisse : Punaises de lit en Suisse Infestation par les punaises de lit Prévention contre les punaises de lit Élimination des punaises de lit Signes d'infestation de punaises de lit Piqûres de punaises de lit Détection des punaises de lit Traitement des punaises de lit Comment éviter les punaises de lit Infestation de punaises de lit à domicile Hôtels et punaises de lit Nettoyage après un voyage pour éviter les punaises de lit Lutte mécanique contre les punaises de lit Lutte chimique contre les punaises de lit Entreprises de lutte contre les punaises de lit en Suisse Risques des insecticides pour les punaises de lit Précautions contre les punaises de lit Contrôle des punaises de lit en Suisse Environnement sans punaises de lit Infestation grave de punaises de lit Utilisez ces mots clés de manière stratégique dans le contenu de l'article, les balises méta, les titres et les sous-titres pour améliorer le référencement de votre article sur les moteurs de recherche. Assurez-vous également que le contenu de l'article est pertinent et informatif pour les lecteurs.

October 9, 2023
Home Location - Real estate - Relocation - Apartment - Geneva

Genève poursuit son expansion immobilière

Genève poursuit son expansion immobilière

June 19, 2023
Home Location - Immobiliers - Investissement - Genève

Marché de l’investissement immobilier genevois

Naef Commercial Knight Frank a publié une nouvelle étude sur le marché de l'investissement immobilier à Genève, mettant en évidence une diminution significative du nombre de transactions.

May 30, 2023

Crise du logement en Suisse : les villes envisagent le droit de préemption pour des logements à prix modérés

Les villes suisses sont confrontées à une pénurie de logements et envisagent d'exercer un droit de préemption pour acquérir des terrains dans le but d'atténuer cette crise. Selon une enquête menée par l'Union des Villes Suisses (UVS), cette mesure est soutenue par deux tiers des villes, en particulier pour la construction de logements à prix modérés. Ce droit de préemption permettrait aux villes d'acheter en priorité un bien ou un terrain immobilier sur le point d'être vendu pour réaliser des projets de logements publics. Cette mesure est plébiscitée par 80% des villes du pays, afin de répondre à une tension croissante sur le marché du logement. Parmi les autres stratégies envisagées pour contrer la hausse des loyers figurent l'obligation de déclarer le loyer précédent lors de la conclusion d'un nouveau bail, la limitation des augmentations de loyer en cas de relocation, et l'aménagement du territoire.

May 9, 2023

Résiliation d’un contrat de location à durée indéterminée : Les règles à suivre pour les locataires

Dans le cadre d'un contrat de location à durée indéterminée, les locataires souhaitant mettre fin à leur bail doivent suivre certaines règles afin de respecter les termes légaux et contractuels.

May 3, 2023

Conseils pour constituer un dossier de location complet et convaincant

Conseils pour constituer un dossier de location complet et convaincant

April 24, 2023

Les cantons de Genève et de Vaud durcissent les règles concernant Airbnb

Les autorités des cantons suisses de Genève et de Vaud intensifient leur...

April 17, 2023
en_GBEN